ACTUALITÉS

09/05/19

Du magasin à Instagram, les vendeurs deviennent des influenceurs

En quête de relation omnicanale, de plus en plus d’enseignes incitent leurs vendeurs à échanger en ligne avec les clients avant et après l’achat, jusqu’à devenir des influenceurs sur Instagram. Le social shopping, combinant médias sociaux et e-shopping, a la cote. Il est logique que les conseillers en magasin s’y intéressent. Illustrations.

 

L’enseigne Neiman Marcus incite ses vendeurs à vendre aussi sur Instagram

Pourquoi l’expertise des vendeurs devrait-elle être confinée dans la seule enceinte du magasin ? Aux États-Unis, l’enseigne de distribution Neiman Marcus (42 grands magasins dans l’univers du luxe) incite depuis quelques semaines ses vendeurs à devenir des influenceurs sur Instagram et à générer des ventes via ce canal. Elle a signé un partenariat avec Salesfloor qui propose un dispositif intitulé SocialShop permettant de créer facilement des « shoppable posts » sur Instagram.

 

Un des intérêts majeurs de cet outil : il permet d’attribuer la vente à celui qui a posté le message sur Instagram. Le vendeur dispose d’un lien à placer dans sa bio (Instagram n’autorise pas les liens cliquables ailleurs) qui renvoie vers le site marchand de Neiman Marcus. Si un internaute fait un achat en cliquant sur ce lien, le vendeur pourra toucher une commission.

 

Découvrez l’intégralité de l’article sur lehub.laposte.fr

  • Partenaires
  • Soutiens
  • Fondateurs
  • BNP paribas

Nous utilisons des cookies pour optimiser votre expérience en ligne. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies. Plus d'informations

Accepter les cookies vous assurent une navigation optimale sur le site. Si vous continuez de naviguer sur ce site sans changer les paramètres des cookies ou en cliquant sur "j'accepte" vous consentez à leur utilisation.

Fermer